La mitoyenneté : un enrichissement personnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de s'installer à Saint-Gaudens, Nathalie Motron a longtemps vécu en banlieue parisienne, essentiellement dans des appartements de petite surface. Dès lors, lorsque sa vie professionnelle l'a amenée à poser ses valises dans la sous-préfecture haute-garonnaise, elle a de prime abord recherché une maison isolée, excentrée du centre-ville. Pourtant, un coup de coeur pour un escalier, qui lui rappelle la maison de son enfance, va lui faire changer ses plans. Elle s'engage pour la mitoyenneté...

 

 

Voir les caractéristiques de la maison

Cliquez sur l'image pour découvrir les différents plans de la maison.

Chiffres clefs

 

> Surface de la parcelle

   226 m2

 

> Typologie de la maison

   T4

 

 

1/2

Paroles d'habitants

Quels sont les avantages et les inconvénients de la maison ? Quelles relations avez-vous avec vos voisins ?... Quelques verbatims issus de la rencontre avec

Mme Motron.

« Au début je cherchais une maison isolée, excentrée sans trop de voisins autour, et finalement je me retrouve dans une maison mitoyenne proche du centre-ville. »

 

« J’ai eu un coup de cœur pour cette maison, elle m’a plu pour sa superficie et pour son jardin qui n’est pas trop grand, je ne veux pas en être esclave. »

 

« C’est un enrichissement personnel de vivre à côté de quelqu’un, je ne m’y attendais pas du tout. »

 

 

PORTRAITS / Mme Motron - Saint-Gaudens (îlot faubourg)

Aller + loin.

  Cliquez sur l'image

pour en savoir +

sur l'opération de Saint-Gaudens.

 

  

Voir (ou revoir) la vidéo de la période 1945 > 1973

Vidéo dans laquelle apparaît le témoignage de Mme Motron.

(Vidéo Youtube, 8'05)

Regarder la vidéo bonus

Une question pour en savoir un peu plus la maison de Mme Motron.

Cette maison mitoyenne a-t-elle des inconvénients ?

Avez-vous projeté d'améliorer certaines choses ? "

 

Question

En savoir + sur l'opération

Télécharger la fiche de présentation de l'opération de Saint-Gaudens.

(Fichier PDF, A4 recto/verso, 638 Ko)