Une expérience humaine riche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes au début des années 80 : quinze foyers décident de choisir leurs voisins et de se réunir pour inventer un mode de production de logement inédit, à mi-chemin entre la vie en communauté et le logement individuel : l'habitat participatif. Quelques décennies plus tard, Dominique Gilbon et sa famille occupent toujours leur maison mitoyenne d'un autre genre. Ici "intimité" et "sociabilité" n'ont pas tout à fait la même signification.

 

 

Voir les caractéristiques de la maison

Cliquez sur l'image pour découvrir les différents plans de la maison.

Chiffres clefs

 

> Surface de la parcelle

   402 m2

 

> Typologie de la maison

   T5 +

 

 

  

1/2

Paroles d'habitant

Quels sont les avantages et les inconvénients de la maison ? Quelles relations avez-vous avec vos voisins ?... Quelques verbatims issus de la rencontre avec M. Gilbon.

« Ce projet d’habitat participatif a été une opportunité d’accéder à un certain niveau de confort et à un mode de vie auquel je n’aurai pas pu prétendre vu mes ressources. »

 

« On a aménagé une chambre en bas pour mes parents quand ils en ont eu besoin et un studio à l’étage pour notre propre intimité. »

 

« On a de grands espaces extérieurs communs, un pré, une salle collective où on fait des activités. »

 

« Je suis tombé sur des voisins adorables, notamment ma voisine Marie dont j’ai les clés. Je profite de son garage et quand j’ai trop de personnes à loger chez moi, elles logent chez elle… »

 

 

PORTRAITS / M. Gilbon - Ramonville-Saint-Agne (hameau Mange-Pomme)

Aller + loin.

 Cliquez sur l'image

pour en savoir + sur l'opération

de Ramonville-Saint-Agne.

  

En savoir + sur l'opération

Télécharger la fiche de présentation de l'opération de Ramonville-Saint-Agne.

(Fichier PDF, A4 recto/verso, 693 Ko)

Voir (ou revoir) la vidéo de la période 1973 > 2000

Vidéo dans laquelle apparaît le témoignage de M. Gilbon.

(Vidéo Youtube, 8'04)

Regarder la vidéo bonus

Une question pour en savoir un peu plus sur l'opération de Ramonville.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la dimension participative du projet ?

 

Question