Tout sauf la maison champignon !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'architecture a eu une grande importance dans le choix de monsieur et madame Normand. La modernité (architecturale et environnementale) du programme résidentiel dans lequel est implantée leur maison a même été déclencheur lorsque, l'heure de la retraite venue, ce "couple voyageur" a décidé de devenir une nouvelle fois propriétaire. Et la mitoyenneté n'a aucunement été un frein. Au contraire même, ils étaient sûrs d'une chose : ne pas s'installer dans une maison isolée en milieu de parcelle ; ce qu'ils appellent une maison champignon !

 

 

Voir les caractéristiques de la maison

Cliquez sur l'image pour découvrir les différents plans de la maison.

Chiffres clefs

 

> Surface de la parcelle

   100 m2

 

> Typologie de la maison

   T4

 

 

1/2

Paroles d'habitants

Quels sont les avantages et les inconvénients de la maison ? Quelles relations avez-vous avec vos voisins ?... Quelques verbatims issus de la rencontre avec

Mme et M. Normand.

« On ne voulait pas d’une maison champignon, où on est planté là et on ne sait pas quoi faire du jardin. »

 

« C’est une fausse mitoyenneté, aucune maison ne se touche, on est mitoyen par les murs de clôture. »

 

« On a planté des arbres pour s’isoler un peu de la vue, mais il ne faut pas oublier qu’on habite des maisons de ville, il faut aussi accepter le voisinage. »

 

 

PORTRAITS / Mme et M. Normand - Blagnac (Rés. Les jardins Andalous)

Aller + loin.

  Cliquez sur l'image

pour en savoir +

sur l'opération de Blagnac.

 

  

Voir (ou revoir) la vidéo de la période après 2000

Vidéo dans laquelle apparaît le témoignage de Mme et M. Normand.

(Vidéo Youtube, 7'58)

Regarder la vidéo bonus

Une question pour en savoir un peu plus la maison de Mme et M. Normand

Pourquoi avoir choisi cette maison ? "

 

Question

En savoir + sur l'opération

Télécharger la fiche de présentation de l'opération de Blagnac.

(Fichier PDF, A4 recto/verso, 687 Ko)